Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Banque mondiale et le Policy Center for the New South organisent, conjointement, la 5ème édition des débats « Parlons développement » le mercredi 8 décembre 2021 à 11H00 (GMT+1), en format virtuel. Cette nouvelle édition permettra d’aborder le thème suivant : « L’économie bleue : levier du développement local durable ». Elle sera organisée en partenariat avec l’Université Abdelmalek Essaadi de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et avec la participation d’experts nationaux et internationaux.

L’économie bleue est définie par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) - qui a développé le concept - comme : « Une économie qui entraine une amélioration du bien-être humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie de ressources ». Pour la Banque mondiale, « l’économie bleue fait référence au développement durable et intégré des secteurs économiques dans des océans et mers sains ». L’économie bleue s’inscrit ainsi parfaitement dans l’Agenda 2030 et constitue une opportunité contribuant notamment à l’atteinte de l’objectif de développement durable 14 (ODD14) : « Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable ». Le Nouveau Modèle de Développement du Maroc, quant à lui, préconise de « mieux exploiter tout le potentiel de l’économie bleue, porteuse de création de valeur dans tous les territoires. »

Grâce à sa position géostratégique à la croisée des routes maritimes (Afrique, Europe et région MENA), le Maroc est un lieu de transit incontournable pour les flux de marchandises et s’est donc tout naturellement organisé autour de ses ports. Avec ses deux façades maritimes méditerranéenne et Atlantique, sa zone économique maritime, le Maroc jouit d’un capital maritime important, qui a traditionnellement porté les secteurs de la pêche et du tourisme. De nouveaux secteurs émergent (aquaculture, algoculture, bioproduits marins, construction navale ou encore énergies marines renouvelables…) et représentent un fort potentiel de développement.

Aujourd’hui, l’enjeu réside dans la bonne gouvernance de l’ensemble des activités autour de la mer et de l’océan aboutissant à une stratégie de l’économie bleue marocaine capable de stimuler la création de richesses à même de contribuer à la réduction des inégalités territoriales et sociales tout en préservant la santé des océans et des zones côtières. Le Nouveau Modèle de Développement a avancé le concept de « cluster côtiers » pour opérationnaliser l’économie bleue au niveau des territoires.

Les experts seront invités à ouvrir le débat sur les clés d’une économie bleue performante économiquement, socialement inclusive et respectueuse de l’environnement pouvant constituer un pilier du développement durable au niveau local.

Ce débat, qui sera diffusé en direct sur les plateformes des réseaux sociaux du PNUD et du Policy Center for the New South, sera modéré par Mme Nasma Jrondi, consultante en développement durable. Prendront part au débat, Pr Bouchta El Moumni, Président de l’Université A. Essaadi Tanger, Tétouan, Al Hoceima, M. Mohammed Malouli Idrissi, Directeur du centre régional de l’Institut National de Recherche halieutique (INRH) à Tanger et Mme Fatima Ezzahra Mengoub, Senior Economist au sein du Policy Center for the New South. Le débat sera suivi d’une séance de questions-réponses et d’un échange avec les participants.

Réflexion collective autour des grands enjeux du développement durable

Dans le but de stimuler le débat public autour des enjeux de développement du Maroc, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la Banque mondiale et le Policy Center for the New South ont lancé une série de débats virtuels intitulés « Parlons développement ». Cette série a pour but d’examiner les opportunités et défis dans la trajectoire du Maroc vers un développement inclusif, durable et résilient, prenant comme référentiel les Objectifs du développement durable (ODD) et le Nouveau Modèle de Développement.

Cette série de dialogues vise à encourager les jeunes à prendre part au débat public autour des enjeux de développement et à stimuler la recherche et les analyses sur le Nouveau Modèle de Développement du Royaume, notamment en ce qui concerne les grands enseignements de la crise de la Covid-19.

Pour rappel, les quatre premières éditions se sont tenues respectivement le 22 avril 2021 en partenariat avec l’Université Mohammed 1er d’Oujda sur la question de L’Innovation au service du développement territorial, le 28 mai 2021 avec l’Université Moulay Ismail de Meknès portant sur l'évaluation des politiques publiques territoriales, le 17 septembre 2021 sur la thématique des jeunes comme moteur du changement vers un développement durable, en partenariat avec des jeunes leaders du Youth Leadership Programme (YLP) et de l’Atlantic Dialogues Emerging Leaders (ADEL) et le 2 novembre 2021 sur la thématique de la pauvreté et de la protection sociale en temps de Covid-19, en partenariat avec l’Université Mohammed VI Polytechnique à Rabat. 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global