Rabat, le 15/07/2021 - Dans le cadre du projet relatif à la lutte contre la radicalisation en ligne des jeunes au Maroc, M. Ahmed ABADDI, Secrétaire Général de la Rabita Mohammadia des Oulémas, M. Takashi SHINOZUKA, Ambassadeur du Japon au Maroc et M. Edward CHRISTOW, Représentant Résident du PNUD au Maroc ont présidé la cérémonie de lancement d’un atelier de formation.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre des formations menées par la Rabita Mohammadia des Oulémas au profit des journalistes, des représentants de la société civile et des jeunes. Les formations visent à approfondir les connaissances des participants sur les risques liés aux contenus de radicalisation en ligne, à renforcer leurs compétences à identifier les discours de haine et à promouvoir les discours alternatifs.

Les supports de formations ont été élaborés sur la base du rapport de diagnostic des risques liés à la radicalisation en ligne des jeunes au Maroc qui a été développé par les experts de la Rabita Mohammadia des Oulémas entre janvier et mars 2021.

Durant les trois prochains jours ce sont 40 jeunes, impliqués dans des initiatives de la société civile qui seront formés afin de devenir eux-mêmes des éducateurs pairs. A terme, les formations bénéficieront à plus de 120 personnes.

Le projet de lutte contre la radicalisation en ligne des jeunes au Maroc, d’un budget de 454.545 USD, est intégralement financé par le Gouvernement du Japon et s’inscrit dans le cadre des efforts entrepris par la Rabita Mohammadia des Oulémas pour lutter contre les discours de haine et pour informer les jeunes sur les dangers que peuvent présenter internet et les réseaux sociaux.

*********

Pour plus d'informations, merci de contacter M. Clément Dubayle, Chargé des projets PVE et Gouvernance Démocratique, sur clement.dubayle@undp.org

Slide
Slide
Slide
Slide
Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global