Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Maroc et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) ont organisé, le 17 décembre 2021 à Tanger, un atelier de restitution des résultats de l’étude « Analyse des opportunités d’emploi et d’auto-emploi dans le secteur privé dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma ».

Cet atelier a eu lieu dans le cadre du projet relatif au renforcement des synergies entre l'engagement du secteur privé et l’engagement de la diaspora inclut dans le programme global « Placer la migration au service du développement durable ».

En effet, le PNUD, l’OIM et la CGEM présenteront, pendant l’atelier de restitution, les principales recommandations relevées par ladite étude et saisiront cette occasion pour promouvoir la Responsabilité Sociale de l’Entreprises (RSE) dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Ces recommandations mettent notamment l’accent sur l’appui à la territorialisation de la Stratégie Nationale de l’Immigration et de l’Asile (SNIA), le renforcement des capacités du Conseil de la région de Tanger -Tétouan-Al Hoceïma sur la migration et le développement, l’identification des compétences des personnes migrantes et réfugiées en facilitant leur employabilité, la sensibilisation des parties prenantes sur l’emploi des personnes migrantes en mettant en place un système de référencement des migrant.e.s vers l’emploi et l’auto-emploi en collaboration avec les institutions publiques clés.

Le programme « Placer la migration au service du développement durable », mis en œuvre par l’OIM et le PNUD en collaboration avec le gouvernement du Maroc et grâce au soutien financier de la Direction du Développement et de la Coopération de la Confédération Suisse (DDC), représente une approche globale visant l’intégration de la population migrante dans les stratégies nationales de développement.

A l’occasion de la tenue de cet atelier, Mme Laura Palatini, Cheffe Mission de l’OIM au Maroc a rappelé que « le Programme conjoint OIM-PNUD a pour objectif de tirer parti des avantages du développement et de réduire les effets négatifs de la migration pour les communautés d'accueil et d'origine, les migrant.e.s et les membres de leur famille.»

Dr Edward A. Christow, Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), considère prioritaire de garantir aux migrants et réfugiés une intégration équitable dans le marché de l’emploi, le secteur privé peut jouer un rôle actif dans la promotion d’une création d’emplois et la réduction des inégalités territoriales en la matière.

Dans la région de Tanger Tétouan-Al-Hoceima, le programme a mis en place, en partenariat avec l’association ES-Maroc, une initiative concrète pour une durée de 30 mois sur l’intégration économique et la promotion de l'esprit d’entrepreneuriat des marocain.es et des migrant.es. Dans ce sens depuis novembre 2020 jusqu’à aujourd'hui,

  • 7 start-ups collectives ont été créées à travers un accompagnement spécialisé ;
  • 43 bénéficiaires ayant reçu le statut d'auto-entrepreneur en utilisant les compétences et les informations fournies par le programme ;
  • 98 bénéficiaires ayant bénéficié d'une aide à la création d'entreprise ;
  • 138 bénéficiaires ayant reçu des services de conseil et d'orientation dans les HUB de ESMaroc à Tanger ; 
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global