Slide
Slide
Slide

Rabat, le 03/12/2018— M. El Mustapha Ramid, Ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme, et Mme Martine Thérer, Représentante Résidente a.i. du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) procèderont aujourd’hui à la signature du document du projet « Appui à la mise en œuvre du Plan d’Action National en matière de Démocratie et des Droits de l’Homme (2019-2022) » au siège de la Délégation Interministérielle aux Droits de l’Homme (DIDH) à Rabat, en présence de M. Philippe Poinsot, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Maroc, des représentants des agences des Nations Unies et des différents départements gouvernementaux et institutions nationales concernées.

En vertu de ce projet, le PNUD s’engage à appuyer la mise en œuvre du PANDDH, sur une durée de quatre ans (2019-2022). Le projet vise à faciliter la circulation de l’information à l’ensemble des acteurs concernés, le renforcement des connaissances et des capacités des acteurs institutionnels impliqués dans la mise en œuvre du PANDDH et l’élaboration d’outils normatifs et des indicateurs qui permettront au Maroc de rapporter l’évolution de la mise en œuvre du PANDDH et des objectifs à atteindre dans le cadre de la programmation stratégique en matière des droits de l’Homme. Le projet permettra également de doter les départements gouvernementaux d’indicateurs à même de mesurer l’évolution du respect des droits de l’Homme au Maroc.

Le projet d’un budget global de 3 069 400 USD s’articule autour des axes suivants :

  1. Le suivi et l’évaluation du PANDDH au sein du Ministère est assuré ;
  2. Le renforcement des connaissances et les capacités des acteurs impliqués dans la mise en œuvre du PANDDH sont accrues ;
  3. L’appui à la mise en œuvre territoriale notamment au niveau des régions ;
  4. L’implication des universités dans l’accompagnement et la mise en œuvre du PANDDH ;
  5. L’élaboration des indicateurs droits de l’Homme des différentes politiques publiques pour la mise en œuvre du PANDDH ;
  6. La promotion et le renforcement d’une culture démocratique et des droits de l’Homme ;
  7. La valorisation de l’expérience marocaine en la matière.

Il convient de rappeler que l’élaboration du PANDDH en tant que cadre stratégique permettant l’intégration des droits de l’Homme et l’approche genre dans les politiques publiques et dans les différents plans sectoriels et programmes de développement économiques, sociaux et culturels, a été lancée en 2008.

Le Plan qui est le fruit d’un processus participatif de concertation aussi bien au niveau national que régional a connu une mise à la lumière des dispositions constitutionnelles en 2017. Il s’articule autour de 435 mesures réparties en 4 axes : Axe 1 : démocratie et gouvernance ;      Axe 2 : droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux ; Axe 3 : promotion et protection des droits catégoriels ; Axe 4 : cadre institutionnel et juridique.

Le PANDDH qui se veut un cadre de coordination et d’harmonisation des politiques publiques en matière de droits de l’Homme a été adopté par le Conseil de gouvernement, le 21 décembre 2017.

 

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe