Patrimoine millénaire des oasis du Maroc, les ksours et les kasbah, laissés à l’abandon, tombent en ruine et risquent de disparaître à jamais. Conscient de la valeur historique, culturelle et architecturale de ces édifices majestueux où plusieurs milliers de personnes  continuent de vivre en situation de précarité, le PNUD, en partenariat avec le Ministère de l'Aménagement du Territoire, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la Ville, accompagne depuis 2015 les efforts de préservation, de valorisation et de revitalisation de cet habitat ancien dans le cadre d’un projet pilote qui s’attache à améliorer les conditions de vie des habitants des ksours et des kasbah, tout en préservant un savoir-faire ancestral en matière de bâti.

C’est dans ce cadre, en capitalisant les leçons du projet pilote et d’autres expériences nationales et internationales, que le Ministère de l'Aménagement du Territoire, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la Ville a élaboré la stratégie intégrée de valorisation durable des ksour et kasbah à l'horizon 2026, présentée le lundi 23 août 2021 à Rabat.

Lors de cette rencontre, les grandes orientations de la stratégie, qui vise la réhabilitation et valorisation de 494 ksour et kasbah d’ici à 2026, ont été présentées, à savoir l’inscription des ksour et kasbah dans les priorités des programmes de lutte contre la précarité et les disparités territoriales et de leur réhabilitation, dans la stratégie globale de développement durable,  la réforme du dispositif juridico-institutionnel pour une meilleure convergence des interventions, la réhabilitation des rôles et des fonctions des ksours et des kasbah dans le développement de leurs territoires, le lancement d’une nouvelle dynamique économique dans les espaces des ksours et kasbah en valorisant les richesses existantes et en introduisant de nouvelles niches d’activités innovantes à forte valeur ajoutée afin de créer une dynamique permettant de retenir la population, voire de susciter le repeuplement de la zone, et l’amélioration de l’attractivité de la zone afin qu’elle puisse drainer plus d’investissements et créer davantage de richesses.

La Ministre de l’Aménagement du Territoire, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la Ville, Mme Nezha Bouchareb, a précisé, lors de son intervention, que la mise en œuvre de la stratégie, dont le coût est estimé à 5,3 milliards DH, se ferait en deux étapes. Le plan d’action 2022-2026, avec un coût estimatif de 993 million DH, englobe 147 ksour et kasbah, soit un rythme moyen d’intervention de 28 ksour et kasbah par an, en priorisant les plus peuplés.  Dans sa première phase, la stratégie permettra de réduire durablement le taux de chômage à moins de 5% grâce à la création d’au moins 250.000 journées de travail pour laes population active locale.

Le programme de valorisation durable des ksour et kasbah concerne l’ensemble des départements ministériels et des acteurs locaux. Aussi, la signature d’une convention entre les partenaires proposés a-t-elle été recommandée, ainsi que la mise en place d’une commission interministérielle de suivi et d’évaluation de l’état d’avancement de ce programme. Vu l’importance des fonds à mobiliser pour garantir le financement des interventions, la Ministre a aussi annoncé la création un fonds réservé à la valorisation des ksour et kasbah qui sera alimenté par les partenaires nationaux et internationaux concernés.

Intervenant également lors de la rencontre, la Représentante résidente adjointe du PNUD au Maroc, Mme Martine Thérer, a souligné la pertinence et l’importance de ce programme dans le contexte actuel de crise sanitaire et climatique. Le programme de valorisation durable des ksour et kasbah peut en effet jouer un rôle de levier dans la relance post-Covid-19, en créant de nouvelles sources de revenus pour la population et en favorisant la mise en œuvre de projets innovants, à forte valeur ajoutée, notamment dans les domaines du tourisme rural, écologique et culturel, de l’entreprenariat vert et de l’économie numérique. Il permettra en outre de préserver un savoir-faire ancestral en matière de constructions en terre, dont les propriétés écologiques sont particulièrement adaptées à l’urgence climatique.

Le programme de valorisation durable des ksour et kasbah répond aux Hautes Orientations de Sa majesté le Roi Mohammed VI prônant, d'une part, l’amélioration des conditions de vie des citoyens marocains en luttant contre toutes les formes d'exclusion et de marginalisation, et d'autre part, la préservation du patrimoine matériel et immatériel du Royaume. Il cadre avec les ambitions du nouveau modèle de développement du Maroc et du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et ses 17 Objectifs de développement durable (ODD), en particulier les ODD 1 (pas de pauvreté), 10 (inégalités réduites) et 11 (villes et communautés durables), et met l’humain en son centre selon le principe de « ne laisser personne pour compte ».

*************

Pour plus d’informations, veuillez contacter M. Yassir Benabdallaoui (yassir.benabdallaoui@undp.org) ou Mme Souad El Ibrahimi (souad.elibrahimi@undp.org)

 

 

 

 

Icon of SDG 11

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global