Visite de Son Altesse Royale la Princesse Héritière Mary du Danemark au Youth Innovation Summit le 04 Octobre 219

Il était une fois, en des temps troublés, où les problèmes de développement évoluaient beaucoup plus rapidement que les solutions au développement, le Ministère Marocain de la Jeunesse et des Sports, le Ministère Danois des Affaires Etrangères, UNDP Nordique, UNDP Maroc et Dalberg Media se sont associés pour organiser pour la première fois les Rencontres Innovation et Jeunesse, à Rabat.

L’objectif de ces rencontres était de s’appuyer sur la méthodologie UNLEASH pour mettre en place un laboratoire d’innovation intense pour former une centaine de jeunes motivés, afin qu’ils puissent mettre au point des solutions aux problèmes rencontrés par leurs communautés. Dans cette histoire, il y a une princesse, Son Altesse Royale la Princesse Héritière Mary du Danemark, qui a écouté et posé des questions sur les idées créatives et novatrices développées et partagées pendant une semaine par ces jeunes. Dans ce conte, il y a aussi un prototype, même de nombreux prototypes. Bien que le secteur privé utilise des prototypes pour tester ses produits, l'organisation d'un hackathon de jeunes sur des problèmes importants était perçu comme un moyen de formation pour les jeunes au lieu d’une vraie opportunité d’apprentissage pour les systèmes de développement. C'est l'erreur même que notre conte veut rectifier avec un peu de magie. Dans le cadre du Laboratoire d’Accélération du PNUD, mon rôle est de révéler le pouvoir du prototypage pour montrer que peu importe la complexité du défi que pose le développement, nous pouvons tester de petites solutions et en tirer des leçons avant d’investir l’argent des donateurs dans des projets pilotes à long terme.

Il semble que les objectifs de développement durable (ODD) n'aient rien de magique. En tant que membres du personnel de l’ONU, ces carrés colorés rythment ma journée et agissent comme un phare la nuit tombée. Ces 17 objectifs représentent pour moi l’espoir que tout n’est pas perdu et qu'une action conjointe d'experts, de populations locales et de gouvernements peut encore réaliser un changement positif, réduire les inégalités et ne laisser personne pour compte (mot d'ordre des Nations Unies). C’est la raison pour laquelle j’ai rejoint le PNUD, mais c’est surtout pour cela que je suis toujours au PNUD, aussi difficile que cela soit de mesurer notre impact sur des défis en constante évolution pour la population.

Innovation

L'événement international et la méthodologie de UNLEASH, créés au Danemark en étroite collaboration avec Dalberg, sont basés sur des activités de résolution de problèmes, de design thinking et de co-création, conçues pour «identifier de nouvelles solutions, créer des partenariats et libérer le vaste potentiel de jeunes esprits innovants ”. Par conséquent, et intuitivement, UNDP Nordic et UNDP Maroc ont entamé un long chemin pour organiser la première version nationale (versus internationale) de la méthodologie UNLEASH appelée Rencontres Innovation et Jeunesse au Maroc et ont demandé à notre laboratoire d’accélération de UNDP Maroc de diriger la facilitation du «labo d’innovation» du 29 septembre au 4 octobre 2019. Sous la direction et la bienveillance de Gregory Pepper, qui dirige UNLEASH + (une nouvelle offre conçue spécifiquement pour incuber et accompagner les participants d'UNLEASH), j'ai été nommée Facilitatrice Principale du groupe de 40 talents «Changement climatique et énergies renouvelables», et mes collègues du Lab facilitaient quand à eux respectivement les deux autres thèmes des rencontres:

        THÈME 1 • CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ÉNERGIES RENOUVELABLES

        THÈME 2 • DURABILITÉ URBAINE

        THÈME 3 • AGROALIMENTATION ET PRODUCTION ALIMENTAIRE

Chaque conte de princesse commence par un château, chaque innovation commence par une hypothèse

Alors que j’absorbais la méthodologie d’UNLEASH, j’ai voulu mettre à profit la valeur ajoutée de notre UNDP Accelerator Lab pour tester plusieurs hypothèses et accroître encore l’impact de l’expérience d’apprentissage des Rencontres Innovation et Jeunesse. J'ai donc demandé à Gregory si je pouvais tester 3 hypothèses avec les 7 équipes et les 7 facilitateurs que j’accompagnais:

  • H1: «Si je consacre du temps supplémentaire à des réunions personnalisées avec chaque équipe nouvellement formée pour s’assurer qu’elles sont bien équilibrées en termes de type de personnalité, de genre et de compétences, alors plus tard, la résolution de problèmes, l’idéation et le processus de prototypage se déroulera de manière plus harmonieuse grâce à des mécanismes de prise de décision et de résolution de conflit convenus collectivement ».
  • H2: «Si les 7 équipes échangent leur facilitateur désigné pendant une heure, alors elles pourront réfléchir à un autre point de vue, retrouver plus de dynamisme et être plus motivées pour aller encore plus vite dans la construction de leurs prototypes».
  • H3: «Si je mène une session de formation« d'intégration de la dimension de genre » avec chaque équipe pour les encourager à inclure une perspective de genre dans leur énoncé de problème, leurs idées et leurs prototypes, alors leur solution finale sera plus robuste et alignée sur les besoins de leurs utilisateurs cibles (même si les utilisateurs ne sont pas des femmes!) au lieu d’ajouter seulement une composante genre à la fin de la semaine, juste pour gagner le prix du genre ».

Chaque conte a une fin heureuse, chaque hypothèse a un apprentissage constructif

Après une semaine entière de travail de 8h30 à 22h, j'ai principalement appris que:

  1. H1 était vraie, une équipe avec un coaching structuré au début de la formation avait plus de chances de passer toute la semaine en douceur;
  2. H2 n’était pas tout à fait vraie: même si toutes les équipes avaient un retour positif sur «l’échange de facilitateur», pour certaines équipes, l’expérience ne créa pas une motivation vivifiante, mais davantage de doutes; certaines ont même décidé de modifier leur problématique. Toutes les équipes se sont senties plus robustes et soulagées que cela se soit produit tôt dans le processus plutôt que pendant les présentations finales devant d'autres facilitateurs le dernier jour.
  3. Finalement, H3 a dépassé les attentes. Réfléchir sur les questions liées au genre en commençant par l’énoncé du problème, puis par les phases d’idéation et de prototypage, a permis aux talents de mieux comprendre tous les besoins de leurs utilisateurs et de créer une valeur ajoutée pour eux. Par exemple, avec un groupe qui a prototypé un «centre d’apprentissage du changement climatique pour les enfants», nous avons travaillé sur la stratégie en matière de genre et de tarification, expliquant comment ne pas discriminer les parents avec des prix différents, mais plutôt travailler sur le calendrier et les heures d’ouverture pour que tous puissent passer du temps de qualité avec leurs enfants. Avec un autre groupe, dont le prototype était une «application mobile pour le tourisme durable», nous avons échangé sur la manière dont la conception même de leur solution devrait considérer que les hommes et les femmes voyageant seuls n’ont pas les mêmes besoins, car cela dépend également de paramètres culturels et géographiques. En ouvrant cet océan de possibilités, j’ai assisté à une transformation magique de l’attitude des talents.

La magie n'est pas la poussière de fée mais croire que les fées existent

"Nous sommes à une nouvelle ère de développement. Et il existe une opportunité de repenser les approches traditionnelles des problèmes mondiaux persistants. C’est précisément ce qui rend UNLEASH si important et si opportun" - Son Altesse Royale la princesse Mary du Danemark, *extrait d’un discours à UNLEASH.

Lors des Rencontres Innovation et Jeunesse, elle a également ajouté que les jeunes talents ne sont pas seulement l'avenir, mais qu'ils peuvent également participer à la construction du présent. Cet ancrage dans le présent a quelque chose de magique. Comme Peter Pan avait demandé à Wendy de dire à voix haute qu'elle croyait aux fées pour que la fée Clochette puisse rester en vie, nous devons croire aux ODD pour qu'ils puissent rester en vie dans le présent et ne pas devenir des problèmes lointains que l’on laisse entre les mains de la future génération.

Ce conte n’a presque pas mentionné la maîtrise de la technologie, car une fois encore, comme j’essaie d’expliquer dans chacun de mes articles, l’innovation et l’accélération de l’impact ne sont pas nécessairement de nouvelles technologies, mais plutôt l’habileté à utiliser la technologie pour atteindre les objectifs de développement durable sans laisser personne pour compte, y compris la planète. La magie est ce qui se passe lorsque vous laissez les gens utiliser leur imagination pour contribuer à la conception du monde dans lequel ils souhaitent que leurs familles vivent. Le dernier élément, dont notre récit a besoin, est donc le courage face à l'adversité…

Le courage, c’est d'être pleinement présent

Durant cette semaine, j’étais facilitatrice, mentor et professeur, j’ai trouvé le courage de partager mon expérience personnelle avec d’autres facilitateurs et des jeunes talents. J’ai été récompensée mille fois par la glorieuse démonstration de leur courage, à mesure qu’ils sortaient de leur zone de confort, avec leurs prototypes, avec leurs doutes, mais surtout avec un charme magique. Ils n’avaient que trois minutes pour présenter le travail d’une semaine entière et deux minutes pour expliquer leur prototype en Lego à une princesse et démontrer, par exemple, que leur innovation pour créer de la nourriture pour chien avec des déchets organiques allait réduire l’asthme dans les communautés vivant à proximité de la décharge publique de leur ville. Pour récompenser ce courage des participants, les partenaires ont distribué 6 prix entre les 18 équipes. De plus, la Banque Africaine de Développement a choisi 8 autres équipes sur les 18 qui bénéficieront d'un financement de démarrage pour leur projet.

Merci à tous d’avoir lu cet article, restez connectés pour le prochain ; au retour d’une formation en Behavioral Insight à Tunis, je vous raconterai mon apprentissage pour développer des prototypes incluant une intervention pour comprendre le comportement et changer la façon dont les personnes, les communautés et les utilisateurs interagissent avec les services publics, la technologie et les autres ressources de développement.

En attendant, voici une vidéo des Rencontres Innovation et Jeunesse, d'autres vidéos sont à venir ainsi qu'un catalogue de solutions présentant les 18 prototypes des talents!

Oumayma RAIMI-RODE

Head of Experimentation UNDP Accelerator Lab

Icon of SDG 13 Icon of SDG 16 Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe