Intégration du changement climatique dans la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique et dans la mise en œuvre des plateformes logistiques (Projet GEF-Transport)

De quoi s'agit-il?

Comité pilotage GEF tr1Réunion du comité de pilotage du projet le 28 mars 2017 (Photo : PNUD Maroc)

Conscient de l’impact du changement climatique (CC) et de la nécessité de le contrer de manière précoce, le Maroc s’est engagé à développer des politiques publiques et des stratégies nationales qui en tiennent compte.

Dans cette optique, la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique ambitionne, entre autres, à atténuer de 35% les émissions du CO2 du secteur de transport routier des marchandises d'ici 2020 par rapport à l’année de référence 2009 et ce, en s’appuyant sur la rationalisation des déplacements des biens sur tout le territoire marocain.

Conjointement lancé par le Ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique (METL) et le PNUD, le projet GEF-Transport vise à rendre opérationnelle cette cible et à intégrer les considérations du CC dans cette stratégie et dans la mise en œuvre des zones logistiques multi-flux (ZLMF), prévues dans le cadre de la même stratégie. Le projet couvre essentiellement les zones logistiques multi-flux du Grand Casablanca et aspire à en faire une expérience pilote capitalisant diverses mesures d’atténuation qui serviront par la suite de modèle à répliquer sur d’autres zones logistiques, dans d’autres régions du Royaume.

D’une durée de quatre années (2016-2019) et d’un budget global de 2 474 429 USD, ce projet sera structuré autour de trois principaux résultats :

  • Les institutions, politiques publiques et réglementations sont renforcées pour le développement à faible carbone du secteur du transport au Maroc ;
  • Le réseau des ZLMF du Grand Casablanca est développé en tant que projet-modèle de mesures d’atténuation appropriées au niveau national dans le cadre de la stratégie nationale de la logistique.
  • L’atténuation des Gaz à Effet de Serre (GES) est rendue opérationnelle à travers des investissements de mise à niveau des zones logistiques prévues par le schéma régional logistique du Grand Casablanca.

Qu'avons-nous réalisé à ce jour?

Pour l’année 2016, le projet GEF-Transport a avancé sur les quatre cibles tracées, comme suit :

1. Développement et mise en œuvre d’une formation à l’éco-conduite au profit des formateurs (des auto-écoles offrant des sessions pour l’obtention du permis de conduire de catégorie C relatif au poids lourd dédié au transport de marchandises)  :

  • Partenariat public-privé mis en place à travers la contractualisation du Centre Tamayuz Supply Chain de la Société Nationale des Transports et de la Logistique (SNTL) pour le développement et la mise en œuvre d'une formation des formateurs à l'éco-conduite ;
  • Profilage et besoins en matière de développement de la formation des formateurs à l’éco-conduite, réalisé et déterminés ;
  • Kit de formation des formateurs à l’éco-conduite, en cours d’élaboration ;
  • Révision du cadre juridique régissant la conduite professionnelle pour y intégrer la formation à l’éco-conduite, en cours d’élaboration.  

2. Renforcement institutionnel et de compétences pour le développement d’une logistique à faible carbone :

  • 3 directives élaborées portant sur 1) l’inventaire des émissions de GES, 2) les mesures d’atténuation des émissions de GES et 3) les mesures, reporting et vérification ;
  • Guides thématiques pour la facilitation de la mise en application des directives,  élaborés ;
  • Modules de formation du personnel du METL, de l’Agence Marocaine de Développement de la Logistique (AMDL) et des autres partenaires du projet, élaborés ;
  • 3 sessions de formations conduites su 03 au 21 avril 2017 à Rabat.

3. Acquisition et installation des panneaux solaires photovoltaïques (PV) de 1,5 MW sur les entrepôts frigorifiques de la plateforme logistique de Zenata

  • Afin d’appuyer et d’accompagner la réalisation de cette activité de production d’énergie verte, deux conventions ont été signées en marge des travaux de la MEDCOP Mediterranean Forum Climate, organisé le 18 et 19 juillet 2016 à Tanger, portant sur : 1) le financement partiel des panneaux PV entre le projet GEF-Transport et la SNTL et 2) l’assistance technique entre l’Agence Marocaine pour l'Efficacité Energétique (AMEE) et la SNTL ;
  • Plusieurs appels d’offres visant la mise en œuvre de ces conventions ont été lancés et pour certains, l’analyse des offres est déjà en cours.

4. Conception et élaboration d’une stratégie et d’un plan de communication pour la promotion du projet GEF-Transport

  • Diagnostic, élaboré et comprend :
    • Le bilan d’image et l’étude de perception ;
    • La revue des initiatives de communications locales et le benchmark international.
  • Résultats du diagnostic restitués avec les partenaires le 16 mars 2017 ;
  • Stratégie de communication en cours d’élaboration.

Partenaires de financement



Partenaires de financement

Montant (USD)

Gouvernement Marocain (en nature)

 121 082 532

Global Environment Facility (GEF) / Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM)  2 274 429

PNUD

 200 000

Déboursement

Année

Montant (USD)

2016

 117 599

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global