Discours de M. Philippe Poinsot, Coordonnateur Résident des Nations Unies au Maroc à la cérémonie de signature de l'UNDAF 2017-2021

11 juil. 2017

M. Nasser Bourita, Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale et M. Philippe Poinsot, Coordonnateur Résident des Nations Unies au Maroc, après signature de l'UNDAF 2017-2021

 

Monsieur le Ministre des Affaires Etrangère et de la Coopération Internationale

Madame et Messieurs les Ministres,

Mesdames et Messieurs les Secrétaires Généraux,

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Mesdames et Messieurs les Représentants de Organisations Internationales, de Coopération bilatérale et multilatérale,

Mesdames, Messieurs, les chefs des Agences du Système des Nations unies,

Mesdames, Messieurs, les Directeurs et Représentants des Départements Ministériels,

Mesdames et Messieurs

Je souhaite, à l’occasion de cette signature, de présenter mes plus sincères remerciements à tous les partenaires nationaux du Système des Nations unies pour le Développement au Maroc, en particulier le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, qui nous accueille aujourd’hui, pour leur appui permanent et pour les efforts soutenus.

J’adresse également mes remerciements aux directeurs et représentants des départements ministériels qui coprésident les groupes de résultat de l’UNDAF et dont l’appui technique constitue un maillon essentiel dans le travail qui vous est présenté, ainsi qu’à l’égard des représentants de la société civile, des agences de coopération des Etats membres et les Fonds, Agences, Programmes et Entités des Nations unies pour leur engagement sans faille tout au long de cet exercice de planification.  19 agences du Système des Nations unies pour le Développement participent à l’UNDAF 2017-2021 : AIEA, CEA, CNUCED, FAO, FIDA, OIM, OIT, OMS, ONU Femmes, ONUDC, ONUDI, ONU-Habitat, ONUSIDA, PNUD, UNESCO, UNFPA, UNHCR, UNICEF et UNOPS.

Cette cérémonie de signature est l’occasion de nous arrêter un instant sur les objectifs et résultats prévus par ce plan cadre à moyen terme qui reflète le partenariat stratégique entre le Gouvernement du Maroc et le Système des Nations unies pour le Développement.

L’UNDAF 2017-2021 est le fruit d’une planification conjointe sous le pilotage actif et l’appropriation effective du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale.  Il a été préparé sur la base d’une analyse des priorités nationales marocaines et des avantages comparatifs du Système des Nations unies au Maroc.   Il prend en compte les leçons tirées et les acquis du cycle antérieur afin d’améliorer la réponse du système des Nations unies aux défis de développement.

Il en ressort un fort accent sur la mise en œuvre au Maroc du Programme de Développement Durable à l’horizon 2030.  Les six résultats escomptés viennent également en appui aux cinq axes du Programme Gouvernemental annoncé par le Chef du Gouvernement le 19 avril dernier et traduisent l’alignement de l’intervention du Système des Nations unies aux priorités nationales. 

Cette signature intervient quelques jours après la présentation par le Secrétaire Général à ECOSOC de ses propositions pour repositionner le Système des Nations unies pour le Développement au service du Programme de Développement Durable à l’horizon 2030. Dans son rapport aux Etats Membres, le Secrétaire Général se dit convaincu que le modèle actuel du Système des Nations unies pour le Développement est épuisé et insuffisant par rapport à l’efficacité requise par le Programme de Développement Durable à l’horizon 2030.  Il appelle à mettre en place un système qui met tout l’accent sur le leadership, la collaboration, l’efficacité et les résultats et formule des propositions ambitieuses.  Ce rapport du Secrétaire Général interpelle tous les acteurs.  Il nous invite à nous assurer que la mise en œuvre de l’UNDAF 2017-2021 se fasse de manière cohérente dans le but d’améliorer notre accompagnement dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable au Maroc.

Aussi, la mise en œuvre de l’UNDAF 2017-2021 sera animée par une volonté de recherche de cohérence et de complémentarité au sein du Système des Nations unies pour le Développement au Maroc. Certaines actions seront menées à travers plusieurs programmes conjoints, rassemblant plusieurs agences, d’autres, individuellement dans un souci de synergie et de complémentarité.  De nombreux autres exemples de collaboration inter agences pourraient être cités ; souvent avec le leadership des partenaires nationaux.  La mise en œuvre efficace de l’UNDAF sera également assurée à travers une coordination nationale effective et un système de suivi et d'évaluation opérationnel et harmonisé.

Monsieur le Ministre,

Mesdames et Messieurs,

Je souhaite rappeler également la nécessaire mobilisation des ressources financières pour mettre en œuvre cet UNDAF.  L’enveloppe budgétaire estimée pour la période de 5 ans est d’environ 200 millions US$ pour lesquels la moitié reste à mobiliser. Le développement de partenariats innovants et de synergies dans l’action sera donc primordial.

Au nom de l’Equipe de Pays, je vous remercie de l'excellent partenariat avec le Système des Nations unies pour le Développement et souhaite que cette fructueuse collaboration se poursuive dans un avenir prospère et durable.

Je vous remercie pour votre attention.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe