Message d’Helen Clark, Administrateur du PNUD, à l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, le 17 octobre

17 oct. 2014

Chaque année, à l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, nous réaffirmons notre engagement de venir à bout de ce fléau et, pour reprendre les termes du message du Secrétaire général des Nations Unies à cette occasion, tout mettre en œuvre pour qu’à l’avenir, personne ne soit laissé pour compte.


Depuis 1990, année de référence pour mesurer les progrès dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, des millions de personnes ont pu échapper à l’extrême pauvreté et accéder plus facilement aux soins médicaux et à l’éducation. À l’échelle de la planète, l'extrême pauvreté a été divisée par deux depuis 1990. L'objectif la scolarisation primaire universelle est sur le point d’être atteint. La mortalité infantile a considérablement reculé et 2,3 milliards de personnes ont désormais accès à une eau potable de meilleure qualité.


Les efforts concertés et ciblés des gouvernements et de leurs partenaires sont pour beaucoup dans ces résultats. Cependant, de nombreux pays ont encore du chemin à parcourir pour atteindre les principales cibles des objectifs du Millénaire pour le développement.
Le thème de cette année « N'oublions personne : réfléchissons, décidons et agissons ensemble contre l’extrême pauvreté », souligne l’importance capitale de la justice sociale et de l’équité dans l’éradication de l’extrême pauvreté, tout en attirant notre attention sur le poids de facteurs tels que l’égalité entre hommes et femmes, l’appartenance ethnique, l’âge et la géographie sur la répartition des progrès.


Les femmes des pays les moins développés ont ainsi quasiment 300 fois plus de risques de décéder de complications liées à la grossesse que les femmes des pays industrialisés.
Le taux de mortalité avant l’âge de cinq ans des enfants d’Afrique subsaharienne est plus de quinze fois supérieur à celui des enfants des pays développés.
Si dans les pays en développement, les femmes constituent 43 % de la main-d'œuvre dans le secteur agricole, elles représentent moins de 20 % des propriétaires terriens du fait des contraintes juridiques et autres en matière d’héritage, de propriété et de jouissance des terres.


Sur les 796 millions de personnes analphabètes dans le monde, plus des deux tiers sont des femmes, dont la majorité vit en milieu rural.
Dans les zones rurales, les filles ont moins de chances d’être scolarisées que les garçons, et elles sont deux fois moins nombreuses à fréquenter l’école que les filles des zones urbaines.


Le programme de développement pour l’après-2015 s’appuiera sur les objectifs du Millénaire pour le développement et proposera à toutes les parties prenantes des pistes pour renforcer la solidarité internationale autour de l’objectif de réduction de l’extrême pauvreté sous toutes ses formes.


Nous pouvons en outre nous engager à unir nos efforts pour préserver l’avenir de la planète et le droit des générations futures à mener des vies saines et épanouies, partout dans le monde.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe