--- Image caption ---
Slide
Ateliers de formation des éducateurs pairs pour la promotion de la tolérance en milieu carcéral
Slide
Ateliers de formation des éducateurs pairs pour la promotion de la tolérance en milieu carcéral
Slide
Ateliers de formation des éducateurs pairs pour la promotion de la tolérance en milieu carcéral
Slide
Ateliers de formation des éducateurs pairs pour la promotion de la tolérance en milieu carcéral
Slide
Ateliers de formation des éducateurs pairs pour la promotion de la tolérance en milieu carcéral
Slide
Ateliers de formation des éducateurs pairs pour la promotion de la tolérance en milieu carcéral
Slide
Ateliers de formation des éducateurs pairs pour la promotion de la tolérance en milieu carcéral
Slide
Ateliers de formation des éducateurs pairs pour la promotion de la tolérance en milieu carcéral

Lancée depuis 2016, dans le cadre du programme d’appui à la mise en œuvre de la stratégie de la Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire (DGAPR), la formation par les pairs reprend en 2018 pour couvrir 4 nouvelles prisons au nord du Royaume (Tanger, Tétouan, Larache et Nador).

Après la formation des formateurs pour la promotion de la tolérance et la prévention de l’extrémisme violent (PVE) en milieu carcéral, qui a eu lieu au centre de formation des cadres de la DGAPR à Tifelt, en mai 2018, la seconde phase a débuté avec la formation des éducateurs pairs. 

Deux ateliers de formation ont officiellement commencé mardi 17 juillet 2018 à la prison locale de Larache et de Tanger. Ces ateliers se sont déroulés sur une durée de 3 jours et visent à transmettre des compétences spécifiques aux éducateurs pairs afin de leur permettre d’assurer la bonne animation des ateliers de sensibilisation qu’ils mèneront par la suite auprès de leurs pairs.

Au niveau de la prison locale de Larache, M. Driss Karkouri et Mme Sara Neghech, des membres de l'unité de l'éducation par pair et lutte contre les comportements à risque à la Rabita Mohammedia des Oulémas (RMO), ont assuré une formation de base au profit de 16 éducateurs pairs.

La première session de formation a été axée sur la prévention de l’extrémisme violent et de la radicalisation accompagnée par des exercices de groupes permettant d'acquérir la définition de ces concepts par la pratique. Cette séance a également abordé le rôle essentiel des éducateurs pairs et les compétences requises pour assurer leur fonction et en particulier les compétences pédagogiques qu’ils devront développer pour l’animation des futurs ateliers de sensibilisation.

A.B, éducateur pair, qui vient de décrocher son baccalauréat en lettre, a partagé sa volonté de retrouver « une vie normale après sa libération et de profiter de sa détention pour se former et obtenir d’autres diplômes ».

Dr. Yassine Souidi et le Pr. Omar Riad, des chercheurs qualifiés spécialistes en changement de comportement à la RMO, ont été en charge de l’atelier de formation à la prison locale de Tanger. Dr. Yassine Souidi a particulièrement insisté sur le fait de « garantir une efficience dans l'intervention des éducateurs pairs formés, on insiste sur les compétences de communication (techniques d'animation, écoute, dynamique de groupe) et la maitrise des approches de changement de comportement ».

A cette fin, une séance a porté sur le thème du processus de communication et son efficacité, ainsi que les techniques d’animation. En incluant des activités pratiques afin d’illustrer les différents concepts abordés.

Dans le cadre de l’accompagnement des ateliers de sensibilisation un guide pédagogique pour les éducateurs pairs a été élaboré ainsi que des guides scientifiques et un référentiel pour les formateurs qui vont appuyer les éducateurs pairs pour mener à bien les séances de sensibilisation.

Le programme de formation des éducateurs continuera dans les prisons de Tétouan et Nador, du 24 au 27 juillet 2018, avec l’objectif d’atteindre le nombre de 64 éducateurs pairs formés sur les 4 prisons (Tanger, Nador, Larache, Nador).

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe