Vers une meilleure réinsertion par la formation

100 cadres des services sociaux de la DGAPR profitent d’un renforcement de capacités dans plusieurs domaines

8 mars 2018

Séance de formation du groupe 3 sur le management des projets à l'Institut de Formation des Cadres de la DGAPR à Tifelt, le 23/02/2018

Conscient du rôle central de son capital humain dans la mise en œuvre de sa stratégie, notamment dans l’accompagnement de la population carcérale vers une réinsertion socioéconomique réussie, la Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) a fait du renforcement des capacités de son personnel un axe prioritaire de son programme conjoint avec le PNUD.

Dans sa seconde phase, le programme d’appui à la mise en œuvre de la stratégie de la DGAPR a lancé en décembre 2017 un programme ambitieux de renforcement des capacités d’une centaine de cadres des services sociaux provenant de l’ensemble des établissements pénitentiaires du Royaume. Le programme de formation a été conçu pour permettre au personnel de consolider et de mettre à jour ses compétences par une meilleure maîtrise des concepts, des techniques et des attitudes nécessaires à la réalisation de sa mission.

« C’est une très bonne initiative de la part de la DGAPR. Auparavant on n’avait pas suffisamment de connaissances concernant le montage et la gestion des projets ; maintenant on a appris de nouvelles approches pour être plus performants dans notre travail …le prochain module sur les soft skills et la communication nous permettra surtout d’intégrer et de mettre en pratique l’ensemble des concepts acquis jusque-là et d’améliorer l’efficacité de nos interactions avec les détenus » avait déclaré Mme. Bouchra Ouarab, cadre au service social de la prison Al-Arjat 1 à Salé et bénéficiaire du programme de formation, lors de la dernière session du module 2 sur la gestion des projets.

La formation continue jusqu’à avril 2018 et couvre en effet trois principaux modules :

  1. L’écosystème de l’action sociale et ses approches 
  2. Le management de projet et la gestion axée sur les résultats 
  3. Les compétences comportementales liées aux métiers de la DGAPR 

L’acquisition d’une méthodologie scientifique de gestion des projets sociaux, la maitrise des techniques de planification des projets, une compréhension plus approfondie des concepts et des échanges constructifs avec les collègues ont été les principaux apports de cette formation selon le retour d’expérience préliminaire des participants. « L’échange d’expériences avec nos collègues dans d’autres prisons est l’un des aspects les plus positifs de cette expérience, surtout que chaque prison à ses particularités » avait ajouté, par ailleurs, Mme. Ouarab. Une journée d’évaluation collective de l’ensemble du programme sera organisée à la fin de la formation afin de recueillir de manière exhaustive et formelle les appréciations des bénéficiaires.

Une autre formation, cette fois-ci, dédiée aux directeurs des prisons devra prochainement être lancée également. Elle portera sur le nouveau management public, une formation pointue aux compétences managériales qui permettra d’appuyer les efforts de modernisation de l’administration pénitentiaire marocaine et l’amélioration de son efficacité managériale.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe