Mbarka Bouaida et Philippe Poinsot rencontrent les bénéficiaires du Programme des Oasis du Sud dans la région de Guelmim Oued Noun

14 juin 2016

 

Mbarka Bouaida, Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et Philippe Poinsot, Représentant résident du PNUD au Maroc, ont pris part aux travaux du comité de pilotage du Programme des Oasis du Sud (POS) qui s’est tenu le mercredi 13 avril à Guelmim. Le comité a vu la participation de Messieurs Hassan Sedki, gouverneur d’Assa (représentant du Wali de Guelmim Oued Noun), Jabrane Reklaoui, Directeur général de l’Agence du Sud, Mohamed Ouberka, premier vice-président de la région Guelmim Ouen Noun, et Yehya Ifraden, Président du Conseil provincial de Guelmim.


L’historique du Programme ainsi que ses réalisations sur l’année 2015 ont été présentés par Mohamed Houmymid, Coordonnateur National du Programme. Les principaux axes du plan de travail 2016 ont également été partagés et discutés avec les participants.


Lors de son intervention, Mbarka Bouaida, Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a déclaré que les programmes menés avec le PNUD confirment l'engagement du Maroc pour l'atteinte des objectifs de développement durable (ODD), et que ce partenariat évolue également avec les stratégies nationales et les politiques publiques. Elle a appelé à la présentation de l’expérience réussie du Programme des Oasis du Sud lors de la COP22 qui aura lieu à Marrakech en novembre.


Créé en 2006, le Programme adopte une approche intégrée et inclusive comme levier de développement. A cet effet, Philippe Poinsot s’est dit réjouis que le PNUD soit associé à un programme aussi visionnaire en termes de développement durable. Lors de son allocution, le Représentant résident a souligné que le Programme a prouvé sa capacité adaptative en s'alignant sur la dynamique de la régionalisation avancée. Il a aussi salué « le travail de proximité et les réalisations multiples du Programme et la dynamique jusque-là enclenchée à l’échelle de la Région Guelmim Oued Noun, jetant ainsi les bases d’un développement socio-économique et d’un changement transformationnel à différents niveaux ». En termes de perspectives, Jabrane Reklaoui, Directeur général de l’Agence du Sud, a rappelé que le POS a créé une dynamique permettant aux populations de s'inscrire dans le processus de développement et qu’il a atteint un niveau de maturité qui lui permet d'assurer la convergence avec les grandes stratégies nationales.
En marge des travaux du comité de pilotage, la Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et le Représentant résident ont effectué une visite de terrain dans les communes d’Asrir et de Tighmart afin de rencontrer les hommes et les femmes qui ont bénéficié des projets du POS notamment en écotourisme, artisanat et valorisation des produits du terroir.


Pour rappel, Le Programme des Oasis du Sud (POS) repose sur les piliers suivants : promouvoir la planification locale ; valoriser les produits du terroir ; promouvoir l’écotourisme ; préserver et valoriser le patrimoine et protéger l’environnement, le tout dans une optique de développement humain durable et intégré, à la logique d’intervention basée sur l’économie sociale et solidaire.