De candidat à l'émigration à chef d'entreprise

Grâce au Programme des Oasis du Sud, Hassan Taharou est aujourd'hui propriétaire d'un gîte éco touristique Crédit: PNUD

Malgré la beauté de la commune rurale de Tighmart, les conditions de vie ne sont pas faciles. Les habitants de la région vivent principalement d’agriculture, mais la sécheresse et le manque de moyens rendent cette activité difficile. « Avant, on vivait essentiellement d’agriculture car on peut tout cultiver ici mais la sécheresse a été très sévère ces derniers temps, et le travail de toute une année peut être détruit par une vague de chaleur », raconte Hassan Taharou, propriétaire de la maison d’hôte Oued Noune. Cette réalité a poussé les hommes à travailler dans les grandes villes comme Agadir ou carrément émigrer. La situation de Hassan est particulière: tous ses frères ont quitté Tighmart pour travailler ailleurs, mais il a choisi de ne pas partir et de rester auprès de ses parents qui sont âgés. Hassan explique: "Il a fallu que je trouve du travail ici. Le Programme des Oasis du Sud (POS) est arrivé à temps car il m’a permis de rester dans mon village, de créer une activité professionnelle et de faire vivre ma famille ; j’ai donc fondé mon gîte et commencé à travailler dans l’écotourisme oasien en mettant en avant la beauté de Tighmart ; d’ailleurs un de mes frères a décidé de rentrer pour m’aider».

Le Programme des Oasis du Sud a permis de financer, à hauteur de 80%, des projets d’écotourisme pour la création de trois gites qui respectent la spécificité de la région et offrent aux touristes un produit unique et durable. Pour faire partie du projet, les conditions étaient simples : il fallait que le postulant dispose d’une maison dans la commune de Tighmart, qu’il soit agriculteur de profession, qu’il soit prêt à investir et apporter les transformations nécessaires sur le local. Les trois personnes retenues ont été formées et accompagnées afin de faire les constructions et les travaux, mais aussi pour équiper correctement les chambres d’hôtes, salles de bain et restaurants. Hassan explique que le projet comportait beaucoup de défis pour lui, non seulement il ne maitrisait pas tous les aspects du métier, mais il lui a fallu, par exemple,  beaucoup de discussions avec l’entrepreneur afin qu’ils se mettent d’accord sur les matériaux de construction adéquats pour le climat de la région, mais ils ont réussi à finaliser les transformations de la maison et du jardin entre 2007 et 2009.

A retenir

  • 3 gites touristiques créés dans la commune de Tighmart
  • Marché inclusif: achat de produits bio chez les coopératives et entrepreneuriat local dans l'éco tourisme


« Mon succès est dû au fait que je connais bien Tighmart. J’aime beaucoup ce métier et  je m’engage sur la qualité et l’authenticité de mon offre ; et puis, je mets aussi en valeur ma région en utilisant ses atouts culturels. D’ailleurs, je ne sers que des produits locaux dans mon restaurant ». Le projet POS  a aussi contribué à la création de coopératives chez lesquelles Hassan achète le couscous et la semoule. Il travaille également avec d’autres habitants de la commune pour organiser des sorties pour ses clients ; l’idée étant d’impliquer la communauté dans ce projet afin que tout le monde en bénéficie: « Cela fait trois ans que j’ai ce gîte et ma situation s'est nettement améliorée.  Mes sœurs travaillent avec moi, ma famille bénéficie des revenus et j'emploie sept personnes pendant les hautes saisons. Je suis donc passé de candidat à l'émigration à un chef d'entreprise dans ma région grâce au Programme des Oasis du Sud", affirme Hassan.


Aujourd’hui, les professionnels des gites comptent créer une association afin d’organiser leur profession, unifier les prix et améliorer les services d'écotourisme, notamment, en dotant les circuits de panneaux signalitiques.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe