Les plantes aromatiques et médicinales : le secret de la réussite des femmes de Ksar Tizagharine

Les femmes de Ksar Tizagharine, qui dépendaient de leurs maris, pères ou fils, sont désormais autonomes et productives et n’ont qu’un seul souci, préserver leur autonomie financière et contribuer à la lutte contre les effets néfastes du changement climatique. Elles ont fait des plantes aromatiques et médicinales (PAM) leur activité de prédilection pour améliorer leurs revenus et répondre aux besoins de leurs familles. Elles ont pris conscience de la nécessité d’exercer les différentes activités de collecte, de séchage et de commercialisation des PAM de façon plus organisée et pragmatique. Ainsi, Lkbira et un groupe de 38 autres femmes déterminées à œuvrer pour leur autonomie financière, ont décidé de gérer de manière productive les revenus de cette filière jusqu’alors exclusivement contrôlés par les hommes, en optant pour la création d’une association locale baptisée “Association Annama pour le développement de la femme rurale”.

Annama, créée en avril 2012 dans le but de valoriser le travail des femmes et de le rendre gratifiant, a bénéficié du soutien de l’ONU Femmes, de la Coopération Suisse, et du Programme Oasis Tafilalet, initié par le PNUD et dont l’objectif global est de lutter contre la désertification et contre la pauvreté, en sauvegardant et valorisant les oasis du Tafilalet.

 Lkbira, présidente de l’association Annama a réussi à gérer d’une main de maître un groupe homogène au sein duquel les décisions se prennent d’une façon démocratique. L’association a gagné des points avec l’acquisition d’un terrain d’un hectare, un droit de propriété réservé généralement aux hommes dans cet espace oasien, et la participation à plusieurs formations et expositions locales, nationales et internationales, notamment le Salon international des dattes (SIDATTES) en 2011 et 2012. Les membres de l’association ont également pu rencontrer l’association internationale Slow Food pour la dégustation et la découverte des produits du terroir de la région, et du complexe bio-aromatique et médicinal de Rabat. Deux conventions importantes ont été conclues avec Maroc Taswiq pour la livraison de la première commande de PAM et avec l’association “les Promoteurs de l’Ecotourisme au Tafilalet (APECTAF)” pour la production de 2.300 plants enracinés de PAM.

A retenir

  • L'association Annama a été créée en avril 2012 et compte 38 membres.
  • L’association a gagné des points avec l’acquisition d’un terrain d’un hectare.
  • Deux conventions importantes ont été conclues avec Maroc Taswiq pour la livraison de la première commande de PAM

Les femmes estiment que cette association leur offre une réelle opportunité d’avancer sur le chemin de l’autonomisation, et se déclarent fières d’avoir relevé ce défi et pris leur destin en main. Qui aurait pu croire, il y a à peine deux ans, que ces femmes, dont seulement 3 % sont alphabétisées et dont beaucoup n’ont jamais mis les pieds en dehors de la ville d’Errachidia, auraient « aujourd’hui l’occasion de se déplacer et de participer à des formations et rencontres d’échanges avec un peu plus de confiance en soi chaque jour qui passe », nous dit Lkbira avec fierté. En dépit de leurs succès, ces militantes ont encore des rêves qu’elles comptent réaliser. D’ici 10 ans, elles espèrent acquérir un autre terrain, professionnaliser la production des PAM sur leur site, nouer d’autres partenariats et étendre leur expérience aux ksours et villages voisins.

En améliorant la production des PAM (16 espèces cultivées), les femmes de Tizagharine contribuent à la résilience de l’écosystème oasien pour une meilleure adaptation au changement climatique et engagent une « lutte pour une vie plus digne », tel qu’exprimé par Lkbira.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe