Objectifs

Alt text for imagePour une bonne gouvernance Crédit: PNUD

Le PNUD Maroc considère la bonne gouvernance et la décentralisation comme deux clés essentielles du succès des politiques de développement humain et de lutte contre la pauvreté. C’est pourquoi le PNUD s’est engagé depuis plusieurs années dans des actions novatrices délicates, à caractère « politique », visant à appuyer les instances législatives et d’audit, les associations communautaires de base, les représentants élus des populations locales et les services décentralisés de l'Etat qui n’ont pas encore l’opportunité de prendre part aux décisions concernant le développement local.

Le PNUD vise à poursuivre ses efforts par rapport au renforcement de la coopération décentralisée et de l’appui aux structures liées à la bonne gouvernance. Dans le cadre du programme ART-GOLD (www.pnud-gold.ma) développé dans les régions de l’Oriental et Tanger-Tétouan, le PNUD et ses partenaires s’emploient également depuis plusieurs années à promouvoir la gouvernance démocratique au niveau local et à soutenir les acteurs nationaux et locaux, publics et privés, dans la mise en œuvre de la décentralisation et du développement local participatif et intégré. En 2012 par exemple, ART-GOLD a appuyé la mise en place dans l’Oriental d’un groupe de travail régional chargé de la planification et de la coordination de la coopération décentralisée.

Capitalisant sur le cycle de coopération précédent et sur son expérience Agenda 21 local, le PNUD a étendu en 2012 son appui au processus de planification stratégique participative visant à l’élaboration des plans de communaux de développement (PCD). Plus de 60 communes oasiennes intègrent désormais la problématique du développement humain durable dans leur PCD. Disposant d’une vision claire et de plans d’action réalistes et adaptés aux besoins des populations, les provinces et les communes ont pu mobiliser des fonds conséquents auprès du gouvernement.

De même, le PNUD a œuvré à appuyer l’Observatoire National du Développement Humain -ONDH-. L’objectif global du projet vise à appuyer et accompagner l’ONDH dans la mise en place des outils lui permettant de remplir son mandat général à travers ses missions principales.

Le PNUD accompagne également le Ministère du Tourisme qui a entrepris une réforme réglementaire des différentes activités touristiques, afin d’accompagner l’évolution des métiers et de renforcer les exigences de qualité au niveau de toute la chaîne de valeur touristique, dans le cadre de la Vision 2020.

En outre, le PNUD apporte au Ministère de l’Intérieur à travers la Direction Générale des Collectivités Locales (DGCL) un appui technique pour la réalisation du programme national de « Modernisation de l’Etat Civil II ». Ce projet vise à fournir aux fonctionnaires de l’Etat, et particulièrement aux agents de l’Etat Civil, les capacités de gestion et les connaissances nécessaires pour une administration efficace des données électroniques et des autres outils mis à disposition de l’Etat Civil dans le cadre de sa modernisation et d’une gestion qualitative fournie aux citoyens marocains.

Le PNUD continue à aider à relier et coordonner les efforts déployés dans le royaume en vue d'atteindre ces objectifs. En décembre, il a lancé en coopération avec le Haut Commissariat au plan et six Agences des Nations Unies une initiative conjointe pour assurer le rapportage et le suivi des OMD jusqu’en 2015.

Finalement, ces dernières années, le PNUD Maroc a notamment poursuivi ses efforts en vue d’accompagner la modernisation et la réforme des institutions clés de la gouvernance: Parlement, Cour des comptes et Cour Suprême. Il a par ailleurs intensifié son action visant à promouvoir la démocratie locale et la participation, dans le cadre du processus de décentralisation en cours.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe