Yes Green : une stratégie pour l’emploi des jeunes dans les métiers verts

De quoi s'agit-il ?

 L'emploi vert, une opportunité d'entrepreneuriat pour les jeunes. Crédit: PNUD Maroc

Le projet YES Green s’inscrit dans l’initiative multi-pays « Génération d’emploi jeunes  dans les pays arabes en transition - Algérie, Egypte, Libye, Maroc et Tunisie », pour une meilleure inclusion de la jeunesse, aussi bien au niveau de la participation civile que de l’intégration professionnelle.

Le Gouvernement du Royaume du Maroc a lancé un plan d'urgence pour la création d'emplois basée sur des stratégies et programmes sectoriels et décentralisés. L'Initiative Nationale de Développement Humain (INDH) a également été étendue récemment, avec un accent particulier mis sur la réduction de la pauvreté et la création d'activités génératrices de revenus. En parallèle, le Maroc a adopté la Charte Nationale de l'Environnement et le Développement Durable, qui devra constituer la référence de toutes les politiques publiques. Afin d’établir des liens entre la nécessité d’une génération de l’emploi et les possibilités d'emplois verts parmi les politiques et les stratégies actuellement mises en œuvre, le Ministère délégué auprès du Ministre de l’Energie des Mines de l’Eau et de l’Environnement, Chargé de l’Environnement est en train d'élaborer une ébauche de stratégie de développement des compétences dans les métiers verts. La capacité d’absorption de la « croissance verte » ainsi que l'intégration de ces projets dans le développement local pour la création d'emplois et de richesses, notamment en bénéfice des populations les plus vulnérables, représente une question centrale.

Ce projet vise à soutenir le Maroc dans ses efforts pour accroître l'employabilité chez les jeunes hommes et les femmes, en mettant l'accent sur la réduction de la pauvreté, l'autonomie économique des jeunes femmes, et dans l'amélioration générale des niveaux de vie afin de renforcer le Développement Humain et accélérer la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Qu'avons-nous réalisé à ce jour?

La mise en œuvre du projet YES Green a débuté par l’initiation d’un processus de mobilisation et de concertation des acteurs afin de favoriser leur réelle implication dans les différentes phases de réalisation du projet.
Les Régions de Tanger–Tétouan et de l’Oriental sont prises comme zones pilotes d’intervention, pour la réalisation de la composante opérationnelle du projet.   
Le dispositif de pilotage du projet est composé d’un comité national de suivi et deux comités régionaux dans les zones d’intervention (Régions de Tanger-Tétouan et de l’Oriental), représentés par les institutions concernées par la promotion de l’emploi et la création de l’entreprise aussi bien à l’échelle national et local.
Les activités du projet réalisées à ce jour se déclinent comme suit :

Etudes
-    Cartographie des opportunités d’employabilité et d’entreprenariat vert ;
-    Identification des besoins en compétences dans les métiers verts par secteur prioritaire dans les Régions de l’Oriental et de Tanger-Tétouan;
-    Etude sur les mécanismes institutionnels, financiers et de partenariat pour la promotion et le soutien des entreprises dans les métiers verts :

Formation des jeunes pour augmenter leur employabilité dans les secteurs prioritaires retenus:

- Contrats signés avec les opérateurs de formations
- Contractualisation de la formation sur l’assainissement avec l’Office National de l’Electricité  et de l’Eau Potable (Institut International de l’Eau et l’Assainissement) ;
- Contractualisation de la formation sur l’Efficacité Energétique avec l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable - Branche Electricité ;  
- Contractualisation de la formation sur les déchets solides avec l’Office National de l’Electricité  et de l’Eau Potable ;
- Contractualisation de la formation sur l’éco-tourisme avec l’Institut Supérieur du Tourisme (ISITT).

Manuels de formation élaborés
-    Manuel de formation sur l’Efficacité Energétique.
-    Manuel de formation sur la gestion et l’exploitation des Stations d’Epuration.
-    Manuel de formation sur la maintenance des équipements des Stations d’Epuration.
-    Manuel de formation sur la gestion et l’exploitation des décharges contrôlées.
-    Manuel de formation sur l’éco-tourisme.

Effectif de jeunes formés
- 179 bénéficiaires issus des Régions de l’Oriental et de Tanger-Tétouan sont formés sur les métiers de l’assainissement liquide, l’efficacité énergétique, l’éco-tourisme et les déchets solides.


Appui à la création de la Très Petite Entreprise verte par les jeunes
Un Appel à Projets a été lancé sur les sites du Ministère délégué auprès du Ministre de l’Energie de l’Eau et de l’Environnement, Chargé de l’Environnement et du PNUD, pour la sélection de dix projets verts « Start-up » qui bénéficieront d’un accompagnement et d’un soutien financier partiel pour la concrétisation de leur projets.
En termes de résultats, 24 propositions de projets ont été reçues dans les deux régions. La sélection des projets par les jurys suivis des Business plans élaborés par les consultants experts, a permis de retenir 06 projets Start-up et 14 en pipeline.      


Communication
-    Logo et charte graphique élaborés
-    Page Web du projet  créée et hébergée sur le site du Ministère délégué auprès du Ministre de l’Energie de l’Eau et de l’Environnement, Chargé de l’Environnement;
-    Film documentaire en cours de finalisation;
-    Deux bulletins d’informations sur le projet édités.

5 porteurs de projets ont reçu le soutien et l’accompagnement du projet YES Green. Ils ont créé cinq entreprises start-up dans les métiers verts, notamment dans le domaine de l’énergie photovoltaïque, la gestion des déchets et le recyclage des huiles usagées.
Au total, 19 postes d’emploi ont été créées (dont 32% pour des femmes). 

Qui finance ce projet ?



Partenaires de financement
Montant en dollars US
Gouvernement Japonais 1.000.000,00

Déboursement

Année
 Montant en dollars US
2012
64 804
2013 483 245
2014 394 359

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe