Volontariat de la Jeunesse Arabe pour un Meilleur Avenir (AYV4BF)

De quoi s'agit-il?

DéLIO Figuig

Le programme Volontariat de la jeunesse arabe pour un meilleur avenir est une initiative du programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) en accord avec les stratégies régionales des Nations Unies (ONU) et du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Cette initiative régionale vise à tirer parti de la force et de l’énergie des jeunes à travers le volontariat en s’appuyant sur ses valeurs intrinsèques, à
savoir l’entraide, la solidarité et la cohésion sociale. Le programme renforcera les infrastructures nécessaires pour consolider les compétences et les capacités des
jeunes de la région. Il améliorera ainsi leur intégrationsociale et suscitera leur participation active au développement socioéconomique de leurs pays. Le programme sera mis en œuvre dans cinq pays : l’Égypte, la Jordanie, le Maroc, la Tunisie et le Yémen.

L’objectif général  est de faciliter le volontariat des jeunes en tant que mécanisme positif et durable pour le changement social et le développement des 5 pays.

•    Produit 1: La prise de conscience du rôle du volontariat dans le développement socio-économique et la gouvernance participative est augmentée
•    Produit 2: Les cadres institutionnels du volontariat dans les pays cibles et la région sont renforcés
•    Produit 3: Les capacités des organisations de Jeunes, des OSC à promouvoir le volontariat des Jeunes sont améliorées
•    Produit 4: Des structures formelles d’inclusion des Jeunes à travers le volontariat sont renforcées

Qu'avons-nous réalisé à ce jour?

Forum régional sur le volontariat de la jeunesse: En Avril 2014, le projet régional a organisé le premier forum régional sur le volontariat de la jeunesse, deux jours réunissant plus de 100 participants et des jeunes de toute la région arabe. Les participants au forum ont échangé des connaissances et des meilleures pratiques pour surmonter les obstacles au volontariat des jeunes dans la région arabe. Le forum a établi et renforcer les partenariats entre les participants régionaux et internationaux, tout en établissant les motifs de futures interventions pragmatiques, l'engagement dans la prise de décision et la lutte contre le chômage de la jeunesse arabe. Le Directeur de la Division de la jeunesse du Ministère de la Jeunesse et des Sports du Maroc, Younes Al Jaouhari, a ouvert le Forum, aux côtés du Coordonnateur exécutif adjoint du programme VNU, Rosemary Kalapurakal, et le Représentant résident adjoint du PNUD Maroc, Ayshanie Medagangoda-Labe. Le forum a appelé au renforcement du cadre institutionnel pour le volontariat des jeunes, la gestion des volontaires, et des mécanismes de volontariat de la jeunesse, il a également plaidé pour le développement des capacités des organisations de jeunesse.

Youth Award: Le premier « Prix des jeunes volontaires » du programme VNU a été lancé dans le but de renforcer les capacités des jeunes dans la région arabe afin de participer activement au développement de leurs pays. Quinze jeunes volontaires originaires d’Egypte, de Jordanie, du Maroc, de Tunisie et du Yémen ont été sélectionnés sur la base de leurs histoires et activités de volontariat. Leurs contributions volontaires pour l’accès aux soins médicaux, à l’éducation, en faveur de l’émancipation des femmes et de nombreux autres domaines ont eu un impact qui a transformé leurs communautés.  

Consultations nationales: En 2014-2015, le bureau VNU au Maroc a réalisé une consultation nationale sur le cadre légal et institutionnel du volontariat au Maroc. Trois événements de dialogues (à Tanger, Oujda, et Rabat) ont été organisés avec la présence de 37 associations, 145 représentants d'ONG et du gouvernement. Ensemble, les participants ont validé les conclusions et recommandations de l'évaluation, ont préconisé de renforcer la coopération entre les acteurs et, le plus important, ont exprimé les difficultés et les obstacles des volontaires et ont proposé quelques pistes de réflexion et d’actions pour promouvoir une loi de volontariat au Maroc. Les rapports (en Français et Arabe) seront également un bon outil technique pour nos partenaires et pour les associations de la société civile à utiliser pour convaincre les décideurs politiques pour la promotion du volontariat au Maroc. Les dialogues ont donné de la voix pour les volontaires et les associations de jeunes exclus afin de plaider pour leurs besoins et préoccupations en termes d'opportunités. Les discussions ont mis en évidence la nécessité d'une loi marocaine sur le volontariat; le rôle des différents partenaires dans la promotion de ce projet a également été mis en évidence.

Formation des formateurs: 30 décideurs de la société civile de la région arabe ont été formés au cycle de gestion du volontariat. S’étant distingué par leur engagement en faveur du développement social de leurs communautés, les participants ont été sélectionnés parmi 15 organisations de volontariat. Ils seront chargés de répliquer les connaissances acquises et de former d’autres organisations dans leurs pays. En effet, le projet vise à assurer la durabilité de l’activité. Pour cela, cette initiative prend la forme d’une formation de formateurs. D’autres formations des formateurs ont été organisées, à chaque fois pour 30 représentants de la société civile du Maroc et, occasionnellement, de la Tunisie. La formation visant à améliorer la gestion du volontariat, ainsi qu’à valoriser le travail des jeunes volontaires en tant qu’acteurs actifs de développement.

Inclusion des jeunes: Recrutement de deux volontaires nationaux au sein de deux organisations de la société civile (Carrefour Associatif et Corps Africa) pour renforcer les structures formelles d’inclusion des jeunes à travers le volontariat et pour développer le programme de volontariat au sein des organisations de la société civile.

Journées internationales des Nations Unies: Célébration des journées internationales des Nations Unies : la journée internationale du bonheur, la Journée Mondiale des Réfugiés, la Journée Internationale de la Jeunesse,  la Journée Internationale des Volontaires, etc. 

Partenaires de financement



partenaires de financement

Montant USD

SVF

750,000

BMZ

664,130

Déboursement

Année Montant USD

2013

800,000

2014

1,385,000

2015

1,925,000

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe