Accompagnement du Ministère du Tourisme du Maroc dans la mise en œuvre du nouveau système de classement des établissements d’hébergement touristique

De quoi s'agit-il?

Palais MokriPalais Mokri

En vue de relever le défi de la montée en puissance de l’ensemble de la chaîne de valeur touristique et offrir une expérience de qualité internationale tout au long du séjour des touristes, la Vision 2020 a privilégié une stratégie d’amélioration de la compétitivité du secteur et de professionnalisation des acteurs de la chaîne de valeur touristique. A cet effet, et  afin d’accompagner l’évolution des métiers et de renforcer les exigences de qualité au niveau de toute la chaîne de valeur touristique, le Ministère du Tourisme a entrepris  une réforme réglementaire des différentes activités touristiques. Ces réformes réglementaires, et le renforcement de capacités associées à celles-ci, permettront de poser les premiers jalons d’une démarche qualité à instaurer au niveau du secteur et seront relayées par une stratégie qualité adaptée à l’ambition de la Vision 2020 afin d’encourager le développement de la culture qualité (normes et référentiels qualité, etc.) au sein de l’entreprise touristique.

Le but spécifique de ce projet est de consolider un niveau de standing compétitif de l’hôtellerie marocaine, d’être à niveau en termes des standards internationaux et de développer une réelle culture de la qualité au sein des EHT. En effet, le renforcement des capacités et la mise à niveau aux standards internationaux en termes de contrôle et classement du secteur hôtelier au Maroc permettra de promouvoir la croissance économique et impactera positivement le marché de l’emploi. Le Ministère du Tourisme et le PNUD se sont mis d’accord pour faire appel à l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), en tant qu’agence des Nations Unies spécialisée dans le domaine du tourisme et partenaire pour la réalisation des activités techniques liées à ce projet.

Qu'avons-nous réalisé à ce jour?

Le Ministère du Tourisme est mieux positionné pour mettre en œuvre la réforme du classement des EHT.

Les cadres du Ministère du Tourisme ont renforcé ces capacités, ce qui permettra de relever les enjeux de qualité et de professionnalisation du tissu des EHT au Maroc, tel qu’escompté par le projet de refonte du système de classement. Ainsi, la formation théorique et pratique dispensée auprès de 90 fonctionnaires du MT a permis de les doter des connaissances théoriques indispensables pour entamer le cycle de formation pratique, les familiariser avec l’utilisation des nouvelles normes, leur fournir les éléments de réflexion nécessaire pour participer au perfectionnement des normes et d’améliorer leurs compétences en termes d’évaluation et de contrôle conformément aux nouvelles normes de classement (normes de qualité, de durabilité et à d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite).

En outre, les check-lists de classement répondent mieux aux engagements internationaux du Maroc en matière de développement durable grâce à l’incorporation de critères liés à la durabilité. La révision des grilles de classement a permis aux auditeurs du Ministère de mieux maitriser les standards internationaux de classement des EHT. Les nouvelles grilles tiennent en compte des divers aspects liés au développement, à savoir, des normes de durabilité et d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, valorisation du patrimoine, etc.  

De même, des représentants des différentes fédérations et associations du tourisme (Fédération Nationale du Tourisme et l’Association Nationale des Investisseurs Touristiques) ont été sensibilisés en ce qui concerne le nouveau système de classement, à travers l’organisation de 7 réunions d’échange et de partage. Ces représentants sont aujourd’hui plus conscients de l’importance et de la nécessité d’harmoniser les normes de classement avec les standards internationaux.

Un séminaire informative sous le thème « Enjeux et leviers d’amélioration de l’hébergement touristique au Maroc», s’est tenu le vendredi 22 novembre 2013 à l’hôtel Kenzi Tower à Casablanca. Cet événement a connu la participation d’acteurs touristiques institutionnels et privés, opérant sur le marché national et mondial, ainsi qu’un panel de consultants et d’experts de renommée internationale.
 
Le séminaire a atteint les objectifs qu’ils lui ont été assignés, à savoir :
•     Faire un état des lieux et présenter les principaux enjeux de la qualité dans l’hébergement touristique au Maroc ;
•     Explorer les leviers d’amélioration de la qualité et de la compétitivité de l’hôtellerie ;
•     Sensibiliser les participants sur l’importance de la qualité de l’hébergement touristique et la nécessité de mettre à niveau le système de classement pour d’une part, l’adapter aux nouvelles exigences et attentes des clients et d’autre part, l’harmoniser avec les pratiques  internationales ;
•    Associer tous les acteurs impliqués dans le processus de classement pour faciliter leur adhésion au dispositif cible;
•     Communiquer sur le  partenariat entre le MT, le PNUD et l’OMT (objectifs, activités prévues…) ;
•     Communiquer sur les apports et les innovations du  nouveau système de classement ;
•     Détailler le plan de mise en œuvre de la refonte du système de classement.
 
Le séminaire a ainsi permis d’améliorer l’adhésion des professionnels du Tourisme à la refonte du système de classement, condition sine qua non pour la réussite du projet.

Partenaires de financement



Partenaires de financement

Montant USD

Ministère du Tourisme 

6 511 378 

PNUD

200 000

Déboursement

Année Montant USD

2013

96 846

2014

226 009

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Maroc 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe